Ecologie au quotidien

...parce que chaque geste compte pour l'environnement

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Investir pour l'avenir
Investir pour l'avenir

Une isolation écologique

Vous souhaitez construire ou modifier votre logement actuel pour le rendre plus respectueux de l'environnement. Vous pensez avoir recours à des énergies plus propres comme l'énergie solaire. Mais il ne faut pas se tromper la première chose à faire est de réduire la consommation d'énergie de votre maison au m². Et pour cela il faut commencer par bien l'isoler. Il existe plusieurs dizaines de matériaux sur le marché comme la laine de roche ou de verre, mais aussi des matériaux naturels bien plus écologiques.

Parmi ceux là, on trouve le chanvre, la laine de bois, le liège expansé et la laine de mouton.

Pour chacun des matériaux nous vous donnerons sa conductivité thermique λ il s’agit de la propriété qu’ont les corps à transmettre la chaleur par conduction. Plus la valeur du λ est faible, plus le matériau est isolant. Les λ de tous les matériaux que nous vous présenterons sont à la fois très proches entre eux et aussi très proches de ceux des matériaux d'origine minérale (laine de verre ou de roche). Alors pourquoi choisir un isolant naturel ? Parce que les isolants naturels ont un impact moindre sur la santé (nocivité des particules dégagées) et aussi parce qu'ils demandent beaucoup moins d'énergie pour leur fabrication: il faut par exemple 250 KW pour produire 1 m³ de laine de verre alors qu'il suffit de 13 KW pour 1 m³ de laine de bois.

plaque de chanvre Le chanvre est un produit naturel qui est à la fois un bon isolant thermique (conductivité thermique: λ compris entre 0,039 et 0,048 W/m°C) mais aussi phonique. On le trouve dans le commerce principalement sous trois forme:
en vrac: c'est la forme la mieux adaptée pour l'isolation de combles;
en rouleau: adaptée aussi bien aux combles, qu'à l'isolation des murs d'une maison ossature bois par exemple;
en panneau semi-rigide: parfaitement adapté pour isoler les murs lors d'une rénovation.
Ce matériau présente les avantage de ne pas attirer les insectes et les rongeurs et d'être insensible aux moisissures. Il est par ailleurs parfaitement réutilisable et compostable. Pensez à privilégier la production locale pour éviter les émissions de CO2 induites par le transport. Quant au prix, comptez environ 15€/m² pour les panneaux semis-rigide de 100mm d'épaisseur.

Liège expansé Le liège expansé est certainement le matériau le plus durable en matière d'isolation. Il s'agit en fait d'un liège gonflé et cuit à la vapeur. Il est incompressible, peu sensible aux variations d'humidité et de température, incombustible, quasiment inaltérable et très facile à mettre en œuvre. Il présente un λ compris entre 0,032 et 0,045. On le retrouve lui sous deux formes:
en dalle: idéal pour isoler des murs ou glisser sous des planchers au cours d'une rénovation;
en granulés: pour un épandage dans des combles ou pour un garnissage de cloisons.
Son principal inconvénient est à ce jour son prix, car il s'agit sûrement du matériau le plus cher du marché: comptez aux alentours de 35€/m² pour des panneaux de 100mm d'épaisseur et 50€ le sac de 20 kg pour les granulés.

laine de bois La laine de bois est un produit fabriqué à partir de lignine et de fibres de bois, donc parfaitement naturel il pourra d'ailleurs être composté en fin de vie. Assez dense il présente un très bonne durée de vie, mais cette densité est aussi son principal handicap car il faudra s'assurer que la structure à laquelle on le destine pourra bien supporter la charge. Comme le chanvre il se présente sous trois formes: rouleaux (λ= 0,042), panneaux (λ= 0,070) ou vrac et est donc tout aussi polyvalent. Il est cependant un petit peu moins cher, il devrait vous coûter environ 20€ le m² en 80mm d'épaisseur.

Laine de mouton


La laine de mouton
est aussi un matériau 100% naturel et qui présente d'excellentes qualités en matière d'isolation thermique (λ compris entre 0,035 et 0,045). Cependant, et ce contrairement au apparence, il est lui aussi assez dense, il faudra donc là encore s'assurer la la résistance du support. On la trouve sous deux formes: en vrac, la plus répandue, idéal pour les combles et cardée, pour former une sorte matelas, que l'on pourra utiliser à l'intérieur de cloison de doublage. Sa commercialisation est encore peu répandue même si certains éleveurs ont compris qu'il y avait là un nouveau débouché pour leur laine qui ne convient pas à l'industrie du textile. L'idéal, si vous êtes intéressé, sera donc de trouver un éleveur prêt à vous céder le produit de sa tonte.A titre purement indicatif nous avons trouver des prix évoluant autour de 10€ le m² pour celle cardée en 80 mm d'épaisseur.

 

Quelque soit le matériau que vous choisirez, il faudra vous assurer au préalable que le support à isoler ne présente aucune trace d'humidité. Dans le cas contraire, il vous faudra d'abord traiter ce problème. Une isolation thermique réussie devra aussi prendre en compte d'éventuels ponts thermiques, comme un cadre de fenêtre en alu ou les jonctions dalles-murs. Si vous en avez la possibilité (et les moyens financiers), n'hésitez pas à avoir recours à un spécialiste équipé d'une caméra thermique pour déterminer les zones de "fuites" de votre habitation.

Un dernier conseil: bien isoler une maison ne veut pas dire la calfeutrer, n'oubliez que l'air intérieur doit être renouveler et que donc toute bonne isolation doit être associée à une bonne ventilation qu'elle soit naturelle ou mécanique. Il en va de la santé des occupants.

Mise à jour le Vendredi, 23 Janvier 2009 10:04
 



Le Saviez vous?

Un trajet Paris Toulouse en avion (711km) emet 71 Kg de C02

Sondage

Comment juger vous la nouvelle formule du site?